Cloud

Comment choisir entre cloud public et privé ?

Comment choisir entre cloud public et privé ?

Si votre entreprise migre ses services vers le cloud, il est important que vous preniez la mesure de la situation et que vous sachiez choisir la bonne option de cloud l’entreprise. Comment choisir entre cloud public et cloud privé ? Découvrez à la suite 5 critères qui vous aideront à choisir l’option la plus convenable à votre entreprise.

Les ressources

Pour une entreprise de petite taille avec un budget limité, il est plus intéressant d’opter pour un cloud public. Le coût de cette option prendra en compte juste vos besoins. Le cloud privé quant à lui nécessite des coûts supplémentaires. Les entreprises qui ont des budgets élevés gagneraient quant à elles à opter pour le cloud privé. En effet, pour des projets sur le long terme, ce choix serait plus rentable.

La conformité et la sécurité

Le cloud public est l’option la meilleure pour le stockage et le traitement de données peu sensibles. Vous n’aurez pas à vous préoccuper de leur sécurisation. Le cloud privé est employé pour des données très sensibles qui nécessitent une sécurisation assez délicate. En cas de nécessité de conformité de votre entreprise aux exigences des réglementations suivantes : SOX, HIPAA, PCI DSS, il est plus indiqué que vous optiez pour le cloud privé.

Le contrôle du matériel

Dans le cloud public, vous n’avez pas de contrôle sur le matériel et les serveurs. Alors, suivant votre besoin de contrôler les différents équipements, le choix peut varier. En effet, le cloud privé vous donne la possibilité de garder le matériel et les serveurs sous votre contrôle. Toutefois, le choix est aussi fortement lié aux ressources de l’entreprise. Si elles sont faibles, vous pouvez faire un cloud public et développer les applications de votre choix pour une meilleure utilisation.

Le contrôle de la reprise à chaud

Le cloud privé vous permet de garder la maîtrise totale de la reprise à chaud ; vous pouvez alors vous assurer de la disponibilité du cloud computing pour les utilisateurs. Dans le sens inverse, le cloud public est contrôlé en matière de reprise à chaud par le prestataire.

La gestion des SLA

Le cloud privé vous donne une possibilité de contrôle totale. Par contre, dans les systèmes de cloud public, c’est le prestataire qui gère les SLA. Vous pourrez négocier avec votre prestataire pour avoir des modalités plus souples mais elles seront toujours restrictives à certains égards.

En conclusion

Le cloud privé est approprié si vous avez des exigences et un budget intéressant. Autrement, optez pour un clou public !

Cloud

Responsable Digital dans une grande société située à Paris, je suis passionné par les nouvelles technologies et les différents domaines en lien avec les DSI, comme la sécurité, le cloud ou encore, les problématiques de stockage ou les enjeux du collaboratif.

Plus d'articles dans Cloud

Slack propose les dix applications essentiels pour plus de réactivité dans le milieu du travail

Jean19/03/2019

La naissance du Cloud Computing, un moyen d’accéder à un vaste champ de logiciel

Jean15/02/2019

Cloud Eco propose des offres de télécommunication sur mesure

Jean28/11/2018

Comment le cloud computing contribue-t-il au développement d’une entreprise ?

Jean02/11/2017

Amazon Web Services est déjà plus important que HP Entreprise et EMC !

Jean31/05/2016

Skype dans sa nouvelle version

Jean12/04/2016

Plateforme digitale et budget DSI

Jean29/03/2016

Plus de notoriété dans le Cloud pour Oracle

Jean22/03/2016

Menace de la sécurité des données par le test des nouveaux applis

Jean09/02/2016