Emploi

Recruter en s’appuyant sur la puissance des analyses prédictives

Recruter en s’appuyant sur la puissance des analyses prédictives

De plus en plus, les spécialistes en gestion des ressources humaines se servent des analyses prédictives pour avoir une idée des tendances futures avant la concurrence. Les analyses prédictives commencent par s’imposer à tout spécialiste RH qui recherche de meilleures stratégies de recrutement pour son entreprise.

Les analyses prédictives : une méthode qui a encore du chemin

Afin de rentrer dans la logique des analyses prédictives et d’en tirer le plus grand profit, beaucoup de spécialistes RH ont adopté le « Big Data ». Le recours à l’analyse prédictive tend à conquérir davantage de spécialistes qui peuvent désormais profiter d’une gamme variée de modèles analytiques prédictifs. Ces différents modèles ont des champs d’action plus larges. Toutefois, un sondage d’Ernst & Young a permis de noter que ces méthodes ne sont pas encore très utilisées par les spécialistes.

En effet, 2 % des entreprises qui ont été questionnées sur l’utilité de l’usage des méthodes prédictives s’en servent. La même étude révèle pourtant que 72 % des entreprises prises en compte estiment que les méthodes prédictives peuvent apporter des informations nécessaires pour une prise de décision utile et pour une bonne gestion des risques.

Les analyses prédictives pour un meilleur recrutement

La méthode classique du recrutement est toujours d’actualité dans plusieurs pays au monde. La durée de ces processus croît davantage dans certains pays. Glassdooor Economic Research affirme que les processus d’embauche sont de plus en plus longs. En moyenne, il faut plus de 23 jours (2014) pour conduire un processus d’embauche à son terme. Ce délai serait passé à presque 32 jours en France. L’usage des données pourrait pourtant permettre de rendre la politique de recrutement plus optimale. De plus, le recrutement nécessiterait un coût moins élevé et serait d’une meilleure qualité car la sélection des candidats reposerait sur des bases un peu plus fiables.

En effet, les analyses prédictives renseignent davantage sur les contours à prendre en compte pour un bon processus de recrutement. Dans ce sens, elles permettent de recueillir des informations importantes pour mieux comprendre l’entreprise et son fonctionnement. Les données fournies par cette analyse permettent aux décideurs de mettre en place un système performant de recrutement et une bonne politique de fidélisation du personnel.

Il est clair que dans un processus de recrutement, les méthodes prédictives ne pourront jamais remplacer l’homme, quelque soit le volume de données généré. Toutefois, les professionnels RH ont tout intérêt à se servir de ces méthodes pour plus d’efficacité.

Emploi

Responsable Digital dans une grande société située à Paris, je suis passionné par les nouvelles technologies et les différents domaines en lien avec les DSI, comme la sécurité, le cloud ou encore, les problématiques de stockage ou les enjeux du collaboratif.

Plus d'articles dans Emploi

Que faire en cas de trou sur son CV ?

Jean22/02/2019

Cours d’anglais pour professionnels : quelle utilité ?

Jean08/02/2019

Retail : comment mieux utiliser son temps de travail ?

Jean13/09/2018

Recrutement : comment optimiser sa gestion ?

Jean08/08/2018

400 postes dans le secteur informatique à pourvoir pour les jeunes français à Québec

Jean10/12/2016

Les Etats-Unis : une aubaine pour les emplois IT

Jean23/02/2016

Organisation d’entreprise : le directeur marketing et directeur informatique

Jean22/12/2015

La complexité de l’internet des objets

Jean15/12/2015

Instabilité de l’avenir de l’IT : les applis se multiplient

Jean08/12/2015