Sécurité

conseils pour une conduite automobile sécuritaire

conseils pour une conduite automobile sécuritaire

La prévention routière est un sujet qui n’a cessé de croître dans son importance depuis 1972 en France sur le plan politique. Cette année-là, la négligence des automobilistes et le comportement passif des successifs gouvernements français ont fait que le pic de mortalité fut atteint, avec un chiffre record de 16.545 tués. Depuis les choses ont bien changé, mais arriverons-nous un jour à une mortalité nulle sur les routes de France ?

Les mesures ont commencé à être prises à partir de 1972 donc, et les chiffres sont alors descendus progressivement. En plus de l’action gouvernementale, à ce moment-là les médias commencent à s’intéresser au sujet, ainsi une sensibilisation de la société, bien que minime, peut commencer. Avec les avancées technologiques de la fin du XX et le début des années 2000, la sécurité augmente sur les routes et les causes des accidents peuvent être étudiées en profondeur pour que ceux-ci ne se répètent pas à l’avenir.

Dès le départ il fallait faire quelque chose d’impressionnant pour attirer l’attention du public, et pour ça il fallait passer par les médias. Avec les actions du gouvernement, les opérations de communication liées à la prévention routière se multiplient, comme lorsque dans la ville de Mazamet, où le nombre d’habitants en 1973 était le même que celui des tués sur les routes de France l’année précédente. Cette ville fut filmée lorsque de nombreux habitants étaient allongés dans les rues et sur les trottoirs comme s’ils étaient morts. Les images seront diffusées sur la première chaîne à l’époque, ce qui sera très efficace.

La sensibilisation des jeunes à la conduite a été quelque chose de très poussé dans ces années-là, et les jusqu’à la fin du siècle dernier des programmes sont créés et testés dans les collèges et lycées de France. En plus de ça, avec les aides technologiques et les nouveautés auxquelles a accès le pays, la formation à la conduite est de plus en plus réaliste et les règles de conduite de plus en plus pointues pour éviter au maximum les accidents.

Prenons par exemple les vacances qui concernent les mois de juillet et août. Le ministère de l’aménagement du territoire, qui s’occupe de ce genre d’affaires, a émis une fiche de conseils pour que les automobilistes prennent conscience de la dangerosité des routes sur le territoire pendant cette époque. L’un des premiers points sur lesquels le ministère insiste est l’état du propre véhicule. Comme nous le verrons après, les progrès atteints par l’industrie automobile sont phénoménaux et pourront peut-être un jour sécuriser entièrement les automobilistes, mais ce n’est pas encore le cas. Pour l’instant, il faire faire attention à la voiture et prêter attention aux pièces de voiture pertinentes, telles que la barre de stabilisation. Cette pièce amortit le possible rebond des pneus dans les courbes, et si elle n’était pas présente sur la voiture, cette dernière pourrait peut-être partir en tonneau. Lorsque la barre stabilisatrice est défectueuse, le véhicule peut tanguer dans les virages et créer un bruit bien spécifique en cognant le fond de caisse. Sur la fiche de conseils les feux, les balais d’essuie-glace, et surtout la pression des pneus sont des points sur lesquels le ministère insiste fortement, en apportant des statistiques alarmantes pour la sensibilisation du grand public (par exemple, “10 % des accidents constatés en juillet et en août sur autoroute sont dus au sous-gonflage”).

Pour les bagages à emmener en vacances, une répartition du poids est conseillé par l’organisme estatal, et les objets les plus lourds sont à mettre le plus bas possible, dans le coffre si possible. Afin de partir en toute sécurité, il faut aussi s’équiper d’un gilet de sécurité et d’un triangle de pré-signalisation.

Pour revenir sur les véhicules, comme il a été dit auparavant, les progrès sur cet aspect donnent de l’espoir pour l’avenir, comme avec les voitures autonomes. Le débat sur le sujet est tendu, mais il faut dire que la connaissance du grand public sur le sujet est limitée. Grâce à une série de capteurs laser LIDAR, plein d’informations sont envoyées en temps réel et traitées par une IA pour déterminer la manœuvre à suivre. C’est comme ça que les obstacles sont évités sur la route, et ainsi l’erreur humaine n’est plus un problème.

Finalement, lors de la rentrée scolaire, qui est un grand sujet d’actualité en ce mois de septembre, des précautions sont à prendre pour la sécurité des enfants. Ainsi, il faut absolument faire attention aux cars scolaires et aux passages piétons, en préservant une vitesse réduite en s’approchant des centres scolaires, et il faut donc connaître la zone dans laquelle on circule.

Quoiqu’il en soit, il faut faire attention à chaque fois que l’on prend un véhicule, pour sa vie et aussi celle des autres, qu’ils soient passagers ou automobilistes dans d’autres véhicules. Désormais il faut que la population prenne des précautions pour éviter au maximum les accidents.

Sécurité

Responsable Digital dans une grande société située à Paris, je suis passionné par les nouvelles technologies et les différents domaines en lien avec les DSI, comme la sécurité, le cloud ou encore, les problématiques de stockage ou les enjeux du collaboratif.

Plus d'articles dans Sécurité

Des ordinateurs de plus ne plus performant, nécessitant une sécurité optimale

Jean18/07/2018

Comment optimiser son ordinateur ?

Jean17/12/2017

Quelle procédure pour garantir la sécurité d’un réseau informatique ?

Jean17/03/2017

Les bons et mauvais côtés des réseaux informatiques

Jean12/01/2017

Quelle solution choisir pour mieux protéger son ordinateur ?

Jean18/09/2016

Comment se protéger en cas de cyber attaque ?

Jean16/04/2016

La protection de votre installation contre les spams

Jean30/03/2016

La sécurité informatique, un enjeu majeur des entreprises en 2016

Jean10/03/2016

Les particularités de l’utilisation d’Hadoop

Jean01/03/2016