Emploi

Que faire en cas de trou sur son CV ?

Que faire en cas de trou sur son CV ?

Au cours de sa carrière professionnelle, il peut arriver d’avoir connu des périodes d’inactivité. Chômage, année sabbatique, congé maladie, congé parental… Lorsque vient le moment de faire un CV, ces événements créent des “trous” ou “vides” sur le curriculum vitae. Que faut-il alors faire si cela est votre cas ? Le générateur de CV en ligne CVwizard.fr vous aide à répondre à cette question.

Tout d’abord, un “vide” sur un CV correspond en général à une période d’inactivité d’au moins 6 mois au cours de votre parcours professionnel. Cette période pendant laquelle vous n’avez pas travaillé peut s’expliquer de plusieurs manières : vous avez connu une période de chômage, vous avez pris une année pour voyager, vous vous êtes arrêté pour vous occuper de vos enfants, vous avez connu une maladie… Quelle que soit la raison, il y a de fortes chances pour que cela se voit dans votre CV, notamment si vous l’avez rédigé de manière chronologique. Par exemple, si vous avez fait une année de césure pendant vos études, après votre licence, cela se traduira ainsi sur votre curriculum vitae :

“ 2007-2009 : Master de droit international à l’Université Paris II Panthéon-Assas, Paris

2003-2006 : Licence de droit public à l’Université Paris II Panthéon-Assas, Paris

2003 : Baccalauréat L mention bien, Lycée Lalouette, Lille”

Dans ce cas, on peut voir facilement que le candidat a eu une période d’inactivité pendant l’année scolaire 2006-2007.

La règle d’or en cas de trou sur son CV

Si vous avez connu une période d’inactivité pendant votre parcours professionnel qui crée un “vide” sur votre CV, sachez que vous n’êtes sûrement pas le seul dans cette situation. Voici quelques règles à suivre en cas de trou sur son CV :

  • être honnête : même si l’on est souvent tenté de ne pas en parler, nous vous conseillons d’être honnête et de mentionner votre période d’inactivité ainsi que sa raison. En effet, si vous laissez un “trou” inexpliqué sur votre CV, il y a de fortes chances pour que les recruteurs s’en rendent compte et ils se poseront beaucoup de questions. Il est donc préférable de prendre les devants en leur expliquant pourquoi vous avez eu une période d’inactivité.
  • ne pas donner trop de détails :s’il est important d’être honnête, ce n’est pas une raison pour tout dire aux recruteurs. Sur votre CV, contentez-vous de mentionner brièvement la raison de votre période d’inactivité, sans rentrer trop dans les détails : vous pourrez mieux leur expliquer et vous justifier lors de l’entretien d’embauche.
  • rester positif et mettre en avant ses atouts :une période d’inactivité ne veut pas dire que c’est une période où vous n’avez rien fait ou rien appris, bien au contraire. Il est donc important de toujours rester positif lorsque l’on justifie un vide sur son CV afin de montrer aux recruteurs que l’on revient sur le marché du travail plus fort ! Par exemple : “J’ai passé un an à Londres, ce qui me permet aujourd’hui d’être totalement bilingue.”

A votre tour maintenant de rédiger votre CV !

Emploi

Responsable Digital dans une grande société située à Paris, je suis passionné par les nouvelles technologies et les différents domaines en lien avec les DSI, comme la sécurité, le cloud ou encore, les problématiques de stockage ou les enjeux du collaboratif.

Plus d'articles dans Emploi

Cours d’anglais pour professionnels : quelle utilité ?

Jean08/02/2019

Retail : comment mieux utiliser son temps de travail ?

Jean13/09/2018

Recrutement : comment optimiser sa gestion ?

Jean08/08/2018

400 postes dans le secteur informatique à pourvoir pour les jeunes français à Québec

Jean10/12/2016

Les Etats-Unis : une aubaine pour les emplois IT

Jean23/02/2016

Organisation d’entreprise : le directeur marketing et directeur informatique

Jean22/12/2015

La complexité de l’internet des objets

Jean15/12/2015

Instabilité de l’avenir de l’IT : les applis se multiplient

Jean08/12/2015

Autour de la Loi République numérique : plus de 140 000 votes

Jean10/11/2015