Mobilité

Apple se lance dans l’automobile

Apple se lance dans l’automobile

Il faut remonter à 2014 pour retrouver les premières notions de développement d’une voiture autonome chez le géant Apple, ce dernier ne manquant que rarement les grandes innovations de son temps. Récemment, un article de la branche journalistique d’une autre grande entreprise financière, à savoir Bloomberg, a remis ce projet au coeur de l’actualité en dévoilant et suspectant de nombreuses données quant à la tenue de ce projet et du développement d’une voiture autonome depuis Cupertino et le siège social d’Apple.

Avec des grandes nouveautés attendues en 2022 sur des produits plus « habituels » de la marque, Apple joue sur tous les tableaux et serait en train de grandement accélérer le lancement de ce qui est pour le moment appelé, le « Project Titan » et qui se conclura très certainement, par la vente d’une Apple Car, attendue selon le journaliste Mark Gurman de Bloomberg, d’ici 2025.

L’innovation comme maître-mot 

Les places sont chères en Californie entre Google, Tesla, le leader mondial de la voiture électrique et autonome puis maintenant, Apple. En intervenant au sein de ce domaine très prisé et porteur d’un immense marché à l’avenir très proche, Apple voudra combler le fossé face à ce qui pourrait représenter ses deux principaux concurrents au sein de l’automobile autonome. 

Il y a fort à penser que l’entreprise lancée il y a plusieurs décennies par Steve Jobs et Steve Wozniak arrivera, comme toujours, à sortir la tête de l’eau et présenter de forts arguments, même en intervenant au sein d’un tout nouveau marché. Peut-être en toutes mesures, comme ils l’avaient fait avec le lancement de l’iPhone.

L’innovation a toujours été le maître-mot au sein de l’entreprise et l’état d’esprit général est tourné en cette direction, à l’instar de l’entreprise Google, voisine en Californie d’Apple. En pleine révolution de l’intelligence artificielle, de la réalité virtuelle et du « Deep Learning », Apple est fréquemment citée parmi les meilleures entreprises actuelles à ce sujet. Alors que ce soit d’un point de vue purement informatique, dans le monde du divertissement ou pour ces véhicules, dans celui de l’automobile, nul doute que la marque parviendra à sortir du lot.

Légende : Tesla a-t-elle du souci à se faire ? 

Project Titan 

Longtemps l’idée d’une voiture commercialisée par Apple a semblé à la fois impossible et utopique pour les plus grands fans de l’entreprise et de ses produits. Pourtant, jamais l’idée n’a semblé aussi réaliste avec ce fameux Project Titan.

Selon les informations promulguées par Bloomberg comme susmentionnées, Apple aurait finalement décidé de donner un nouveau virage au projet en se concentrant exclusivement sur une voiture autonome. Impossible toutefois de savoir si plusieurs véhicules ou moyens de pilotage étaient prévus initialement. Tout cela relève donc de rumeurs persistantes et dont la pertinence pourrait cependant être démontrée.

Si aujourd’hui Apple voudrait centrer son véhicule sur le confort et l’absence de notion de pilotage avec tout simplement la possibilité d’aller d’un point A à un point B, la marque se heurterait rapidement aux juridictions de chaque pays, n’autorisant pour le moment aucun véhicule sans prise de contrôle humaine à rouler légalement sur les routes nationales.

Bien sûr, une telle réglementation semble amenée à évoluer dans les années à venir avec la recrudescence annoncée de ce genre de projets futuristes. Toutefois, il est dit que Kevin Lynch, en charge du projet chez la marque à la pomme, aurait rapidement compris le besoin et l’importance d’une position de conduite derrière un volant en cas d’urgence et une prise de contrôle nécessaire de par l’humain.

Développement maison

La sécurité est au coeur du projet et il est évident de l’affirmer dans un projet d’une telle envergure. Désormais habituée à concevoir ses propres processeurs avec les fameuses puces « M » maison intégrées dans les derniers ordinateurs de la firme, Apple devrait sans aucun doute concevoir l’ensemble des programmes et des ordinateurs de bord nécessitant des puissances de calcul et des délais exceptionnels. 

Voir la firme réussir la commercialisation de cette première voiture relèverait toutefois d’un immense exploit, là où Google et Tesla ont dans un premier temps, échoué.

Mobilité

Responsable Digital dans une grande société située à Paris, je suis passionné par les nouvelles technologies et les différents domaines en lien avec les DSI, comme la sécurité, le cloud ou encore, les problématiques de stockage ou les enjeux du collaboratif.

Plus d'articles dans Mobilité

Les différents facteurs pris en compte pour déterminer la ville la plus numérique de France

Jean26/02/2021

5 méthodes efficaces pour apprendre l’anglais pour voyager

Jean23/02/2021

Application et mobilité, des moyens très efficaces à notre ère

Jean14/08/2020

L’Hyperloop va-t-il atteindre des vitesses ultra-rapides d’ici 2025 ?

Jean01/05/2020

BAM construit le premier rouleau compresseur électrique au monde

Jean30/03/2020

Les avantages d’établir une société en Suisse

Jean03/12/2019

Qui achète les Jeep et pourquoi ?

Jean26/07/2019

Comment la 5G pourrait-elle révolutionner le monde du DevOps ?

Jean24/06/2019

Pourquoi acheter un SUV d’occasion ?

Jean21/02/2019