Business

Comment protéger les circuits imprimés ?

Comment protéger les circuits imprimés ?

Les circuits imprimés sont utilisés dans presque tous les appareils électroniques fabriqués. De nos smartphones au four à micro-ondes, vous trouverez un circuit imprimé. Le type exact de circuit imprimé varie en fonction de l’application. Certains ont plusieurs couches, d’autres sont flexibles. La plupart de ces dispositifs ont en commun une méthode de protection.

L’humidité réduit considérablement les performances et la fiabilité des composants électroniques sophistiqués exposés à des environnements hostiles. Avec la solution d’Altium, il est tout à fait possible de concevoir des modèles 3D très précis d’assemblages de ces dispositifs et d’améliorer leur performance.

Un revêtement conforme

Il existe plusieurs options en matière de protection des circuits imprimés. Le plus courant est le revêtement conforme, dans lequel le circuit imprimé est recouvert de telle sorte que les traces de cuivre sont généralement recouvertes d’un revêtement aux couleurs rouge et verte.

Le revêtement de la carte protège de la corrosion et empêche les coulures au mauvais endroit. Pour appliquer un revêtement conforme sur un circuit imprimé, vous devez d’abord le masquer afin d’éviter que les plaquettes de cuivre ne soient recouvertes. Après cela, le revêtement est appliqué via diverses méthodes telles que la pulvérisation.

Rempotage du circuit imprimé

Une autre méthode est utilisée lorsque de grandes quantités sont fabriquées. Cette technique est utilisée quand la puce en silicium est placée directement sur le circuit imprimé, car elle réduit le coût d’emballage du circuit intégré. Pour protéger la matrice brute, un composant de matériau d’encapsulation est placé sur le dessus. Cela apparaît généralement sous forme de goutte noire sur le circuit imprimé. Le rempotage d’une carte de circuit imprimé implique de recouvrir complètement le dispositif rempli d’une résine ou d’un revêtement époxy de manière à ce qu’il soit complètement scellé. Ce procédé présente à la fois des inconvénients et des avantages.

L’un des avantages est que le circuit imprimé et ses composants sont complètement protégés de l’environnement extérieur, y compris des chocs et des vibrations, ainsi que des problèmes de corrosion. Le rempotage d’un circuit imprimé fournit également un niveau de sécurité contre la copie du dessin. Il existe des composés d’encapsulation conçus pour être difficiles à éliminer et opaques afin qu’aucune information ne puisse être apprise. Il est aussi possible d’améliorer la sécurité en empotant un circuit imprimé si la carte subit des tensions dangereuses. Certains facteurs négatifs liés à l’encapsulation d’une carte de circuit imprimé incluent l’augmentation du poids du matériau d’empotage.

Business

Responsable Digital dans une grande société située à Paris, je suis passionné par les nouvelles technologies et les différents domaines en lien avec les DSI, comme la sécurité, le cloud ou encore, les problématiques de stockage ou les enjeux du collaboratif.

Plus d'articles dans Business

Outils et Conseils pour une Présentation de Travail de Qualité

Jean14/02/2024

Pilotage des opérations de transport : les solutions pour plus d’efficacité

Jean16/11/2023

Solvabilité Entreprise : Les Clés de la Réussite Financière

Jean15/11/2023

3 logiciels de DAO/CAO pour les professionnels à découvrir

Jean19/10/2023

NOVAE : une société d’ingénierie au service de l’aéronautique

Tiana 207/09/2023
Vapoter.fr pour tout savoir sur la vape

Vapoter.fr : le site de référence pour tout savoir sur la vape

Tiana 220/06/2023

Pourquoi utiliser des pièces de rechange ?

Jean01/04/2023

Comment se former ?

Jean31/03/2023

Le ressort de compression, comment ça marche ?

Jean24/02/2023