Sécurité

Travail à l’international : pensez au portage salarial !

Travail à l’international : pensez au portage salarial !

Les consultants indépendants dotés d’une grande expertise peuvent désormais offrir des prestations hors de la France. Pour cela, ils ont besoin d’un statut juridique qui leur permet d’obtenir des contrats à l’étranger. Aujourd’hui, grâce au portage salarial, ceux-ci peuvent facilement attendre leurs objectifs professionnels. Que faut-il alors savoir du portage salarial ? Retrouvez toutes les informations ici !

Travail à l’étranger : à qui s’adresse le portage salarial ?

Le portage salarial à l’international est une option qui permet aux consultants et cadres expérimentés de jouir des mêmes avantages qu’un salarié français selon les explications de ad’missions, une société référente dans le portage salarial. Cette solution s’adresse notamment aux :

  • consultants indépendants qui souhaitent étendre leur expertise à des clients implantés à l’étranger, tout en travaillant en parallèle avec d’autres partenaires en France,
  • travailleurs qui accomplissent des missions ponctuelles ou durables dans d’autres pays et qui désirent bénéficier d’une assistance pour conserver les avantages sociaux d’un salarié français,
  • experts en fonction dans des pays aux conditions peu avantageuses, mais qui souhaitent bénéficier d’un meilleur régime de protection sociale.

Recourir au portage salarial à l’international leur permet alors d’atteindre leurs objectifs en toute sérénité.

portage à l'étranger

Les avantages du portage salarial à l’international

Le principal avantage de ce statut est la conservation de la protection sociale française, quel que soit le pays dans lequel se déroule leur mission. Cette couverture leur permet d’accéder :

  • aux indemnités sociales,
  • à l’assurance maladie,
  • aux cotisations retraite,
  • à l’assurance RC pro.

Avec ce statut, le consultant international peut bénéficier d’un salaire régulier avec la société de portage, même si son client ne paie pas les factures à temps. Ce choix permet aussi aux salariés portés d’avoir une meilleure rentabilité financière, car la structure de portage les aide à accéder à une exonération d’impôts lorsque cela est possible. L’entreprise s’occupe également des formalités administratives et juridiques pour l’installation du travailleur et la réalisation de sa mission dans le pays étranger.

À ces avantages s’ajoutent ceux du portage salarial classique qui permettent au consultant de bénéficier d’une autonomie sans pareil au travail.

Les spécificités du portage salarial à international

La particularité avec le portage salarial international se situe au niveau des démarches administratives. Elles doivent nécessairement se conformer aux exigences juridique et fiscale du pays dans lequel se déroule la mission du salarié porté. Par ailleurs, le consultant devra également choisir le statut qui lui convient pour l’exécution de sa mission à l’étranger.

Le choix du statut du porté

Pour une mission ponctuelle qui dure entre 3 mois et 3 ans, le consultant peut choisir le statut de détaché qui lui permet de travailler selon la législation française. Cela lui permet donc de maintenir son affiliation au régime de Sécurité sociale du pays.

En revanche, pour une mission à durée indéterminée à l’étranger, le travailleur devra opter pour un statut d’expatrié. Il ne sera donc plus sous la même protection sociale qu’en France. Il devra dans ce cas adopter le système de Sécurité sociale de son pays d’accueil. Il peut toutefois s’affilier à la CFE (caisse des Français à l’étranger) pour continuer à jouir des avantages du régime de la protection sociale française.

Le choix d’une société de portage pour une mission à l’international

Pour une mission à l’étranger, les consultants se demandent souvent s’il faut opter pour une société de portage basée à l’étranger ou une société française. Les deux choix sont en effet possibles, mais chacun présente ses avantages et ses limites.

Préférer une société de portage française

Si vous vous tournez vers une société française, vous bénéficierez d’une couverture sociale plus étendue. Cela vous permettra de continuer à payer vos cotisations à la caisse de retraite et vos différentes assurances et mutuelles. Vous pourrez aussi accéder à des assurances complémentaires, même en tant qu’expatrié, mais ce choix suppose des cotisations sociales plus élevées.

Choisir une société de portage à l’étranger

Par contre, en choisissant une structure de portage dans votre pays d’accueil, vous pourrez bénéficier des avantages fiscaux de celui-ci. Vos cotisations seront prélevées selon le barème en vigueur et il est généralement moins élevé qu’en France. Dans les pays comme l’Angleterre et le Luxembourg, la limite des cotisations sociales est fixée respectivement à 12,35 % et 12 % contre 23 % en France. Cela représente une augmentation d’au moins 11 % sur le revenu net. De plus, certaines sociétés de portage permettent à leurs salariés portés de continuer à payer leurs cotisations auprès des organismes français s’ils le souhaitent. Elles les accompagnent également dans les démarches nécessaires pour y arriver.

Par ailleurs, il faut un minimum d’attention avant de souscrire une offre à l’étranger. Vous devez vous renseigner sur l’existence d’une convention fiscale entre les deux nations pour ne pas être soumis à une double imposition. Il convient aussi de privilégier les sociétés fiables et bien établies. De plus, ne vous laissez pas séduire par les frais de gestion trop bas de certaines sociétés qui peuvent cacher un manque d’accompagnement.

Sécurité

Responsable Digital dans une grande société située à Paris, je suis passionné par les nouvelles technologies et les différents domaines en lien avec les DSI, comme la sécurité, le cloud ou encore, les problématiques de stockage ou les enjeux du collaboratif.

Plus d'articles dans Sécurité

Marteau à plaque : 5 bonnes pratiques pour ouvrir une chambre télécoms

Jean03/11/2021

Données sensibles : comment les sécuriser ?

Jean21/10/2021

Sauvegardes de données locales

Jean04/10/2021

Archivage de données vs sauvegarde de données

Jean24/09/2021

Les normes de continuité des activités

Jean02/08/2021

Pourquoi la continuité des activités est-elle importante ?

Jean01/07/2021

Les bonnes raisons de souscrire à une assurance professionnelle

Jean24/06/2021

L’importance de la continuité d’activité

Jean23/06/2021

Les différentes sortes de sauvegarde

Jean03/06/2021