Business

Le Big Data, une solution non intégrale

Le Big Data, une solution non intégrale

S’investir dans le Big Data et fournir à cet effet le maximum d’informations ne résument pas tout en matière d’efficacité. Les DSI qui se respectent doivent désormais se méfier de l’abondance de ces informations et connaître les astuces les plus fiables en technologie de l’information, pour pouvoir obtenir une réelle valeur ajoutée.

Pourquoi le Big Data ne suffit-il pas pour une meilleure performance

De l’information et une bonne dose de communication ne sont pas suffisantes pour accrocher dans le webmarketing. A la base, certes, il faut s’assurer de disposer d’une quantité de données qui puissent être indispensables aux internautes, afin de les maintenir au courant de l’existence ou de l’amélioration des produits et des services.

Toutefois, il importe de bien les agencer pour qu’ils deviennent utiles quelles que soient les circonstances. En effet, au cours de ces dernières années, les entreprises se sont vite investies à une proportion inégalée dans le domaine des informations exploitables, afin de bénéficier d’un maximum d’audience sur le marketing du net. Mais, il vient d’être prouvé que le Big Data ne représente pas tout en politique de référencement pour les professionnels.

Seconder les informations au travers d’un algorithme efficace

Les données ne servent pas à grand-chose si elles ne sont pas proprement organisées. Selon les spécialistes, il faudrait que les entreprises montent un système d’organisation plus que méticuleux, pour que les robots d’indexation puissent exploiter les informations comme il faut. En complément d’une base de données réellement précieuse s’ajoute alors une intelligence capable de les catégoriser proprement à travers un plan préalablement effectué, mais également suivant une logique certaine pour que les moteurs de recherche puissent comprendre le fonctionnement du système.

Une véritable science des données s’impose au travers de toute la technicité que cela requiert, pour que toutes les informations soient au service d’une productivité qui en vaut la peine. La méthode la plus crédible serait non seulement de confier le traitement des informations aux experts mais encore d’accéder à des outils tels que Cortana ou Siri qui puissent assister les employés afin qu’ils maitrisent mieux le domaine.

Le Big Data n’est absolument pas suffisant pour une productivité remarquable au niveau du marketing virtuel d’une compagnie. Encore faut-il l’accompagner d’un algorithme suffisamment efficace pour que la stratégie soit complète. Les entreprises doivent donc considérer ce paramètre afin d’optimiser les fonctionnalités technologiques de leur plateforme, de manière à promouvoir l’efficacité et l’efficience de leurs activités.

Business

Responsable Digital dans une grande société située à Paris, je suis passionné par les nouvelles technologies et les différents domaines en lien avec les DSI, comme la sécurité, le cloud ou encore, les problématiques de stockage ou les enjeux du collaboratif.

Plus d'articles dans Business

L’usine du futur et l’industrie 4.0 une nouvelle vision d’Eurotech pour la quatrième révolution industrielle

Jean14/12/2018

Comment donner de la visibilité à votre entreprise ?

Jean03/12/2018

Panasonic se rapproche de l’Europe en y créant une société technologique unique

Jean16/11/2018

Comment configurer des baies informatiques ?

Jean01/10/2018

La France, au sommet de l’art des jeux vidéo

Jean17/09/2018

Pourquoi utiliser un logiciel de CRM en ligne ?

Jean15/08/2018

Stylos publicitaires : des objets promotionnels pour communiquer efficacement

Jean02/02/2018

Pourquoi avoir recours à une agence de traduction pour développer son entreprise à l’international ?

Jean30/01/2018

Le réseau informatique, une solution révolutionnaire

Jean14/01/2018